La communication digitale en période de covid-19

La communication digitale en période de covid-19

Depuis le début de l’année, le monde évolue dans une situation unique et sans précédent.
Le Covid a stoppé des industries entières, a restreint les libertés individuelles et a contraint les gens à repenser leurs modes de travail et utiliser tous les moyens de communication à distance.
Si l’évolution du numérique a, depuis des années déjà, marqué la communication de son empreinte digitale, cette crise sanitaire accélère le mouvement de manière exponentielle et force ceux qui ne sont pas à la page à rattraper leur retard.

L’impact économique du covid-19

Le coronavirus influence le marché, transforme l’offre et la demande et modifie les comportements des consommateurs. Si l’on prend l’exemple des supermarchés, les livraisons et les drives ont connu un boom extraordinaire (plus de 300% en moyenne.) Au-delà des habitudes de consommation, il est évident que ce sont les habitudes de vie qui s’en voient transformées : avoir un extérieur devient presque une priorité, l’importance de la famille revient au premier plan, on s’équipe mieux et différemment afin de privilégier la proximité et l’autonomie…
Si certains secteurs sont touchés à différentes échelles, les entreprises doivent, elles, se réinventer, contraintes de s’adapter et de réviser leurs modes de travail. Quand le contact physique est très limité, il devient primordial de réviser sa stratégie de communication.
Le télétravail est fortement recommandé, obligatoire parfois, les salons et meetings sont annulés ou reportés : cela représente un coût qu’il s’agit de réinvestir dans le digital afin de maintenir le lien avec le client ou le consommateur.

Rebondir grâce au digital après le covid-19

L’utilisation d’outils de communication à distance tels que Zoom, WhatsApp ou encore Skype a connu une hausse phénoménale même parmi les récalcitrants aux NTIC.
Ces applications font maintenant partie intégrante du quotidien de tous, tant sur le plan personnel que professionnel. Il est indéniable que les utilisateurs passent de plus en plus de temps sur les réseaux sociaux, internet, plateformes et applications mobiles. Cette tendance a été décuplée par cette crise et il est judicieux, si ce n’est capital, de développer sa présence digitale.
Près de 95% des entreprises estiment que les priorités technologiques ont changé et placent désormais l’expérience client digitale au cœur de leur communication. Effectivement, rebondir dans cette crise demande des efforts et une remise en question permanente. Premièrement, il faut maximiser et optimiser sa présence sur internet.
Cela passe évidemment par la création ou la mise à jour d’un site. Il faut veiller à ce que le design, le contenu et le référencement soient cohérents, c’est là que le consommateur en apprend sur l’entreprise et le produit/service et prend sa décision. Mais il ne faut pas non plus négliger les réseaux sociaux. Outre le gain de notoriété, l’échange avec le consommateur est direct, ce qui le rassure et renforce l’impression de proximité. Enfin, on peut aussi avoir recours à des solutions plus pointues telles que Google Ads, Google Analytics, un référencement SEO poussé ou encore des logiciels de CRM. Autant de solutions qui seront sans aucun doute pérennisées après cette crise, car plus rapides, plus pertinentes, plus engageantes, moins couteuses et plus écologiques.

Cette crise sanitaire impacte tout le monde aujourd’hui et transforme le monde de demain par l’adoption de nouveaux procédés et d’une communication digitale retravaillée, destinée à durer.



Laisser un commentaire